Muriel Beaujean
Conseillère Conjugale et Familiale, Formatrice
La relation au coeur de votre vie !
Muriel Beaujean
Conseillère Conjugale et Familiale, Formatrice
La relation au coeur de votre vie !

Articles

Une nouvelle année débute, comme une page blanche à écrire… Ce moment, souvent propice aux nouvelles résolutions (sont-elles toujours bonnes ?), peut se vivre comme un temps de relecture de l’année écoulée : Qu’est-ce qui a été bon pour moi-même et pour les autres ? Qu’est-ce qui a manqué ou fait défaut ? Comment être une « meilleure » personne dans la vie, et dans les liens ?

Ce temps de relecture pourra être nécessaire à une prise de distance avec des évènements parfois douloureux vécus au cours de l’année : maladie, deuils, séparation…

La vie n’est pas un long fleuve tranquille …. Cette expression connue de tous nous rappelle que les épreuves font partie inhérente de la vie, que les difficultés nous façonnent et peuvent aussi nous permettre de nous découvrir. 

Une séparation pourra notamment être féconde, lorsqu’elle aura été comprise, pensée et éprouvée; permettant alors à un nouvel équilibre d’advenir. La séparation est un processus qui se distingue de la rupture; cette dernière étant caractérisée par un son aspect soudain et parfois brutal.

Notre capacité à traverser et surmonter une séparation s'enracine dès les débuts de la vie, l'expérience de la naissance étant une première épreuve de séparation. En fonction de la manière dont nous aurons été aimés, accompagnés et soutenus à chaque étape de la vie, se façonnera notre manière de vivre, d'aimer et notre capacité à nous séparer.

Une séparation bouleverse un équilibre donné, libérant des énergies qui peuvent être déployées vers un nouveau projet de vie, parfois propice au développement de ses "talents", d'une nouvelle fécondité de vie, d'une authenticité retrouvée.

La fécondité, comprise comme la capacité à donner des fruits, dépasse la question reproductive, mettant en mouvement le potentiel créatif de chacun : une passion artistique, un engagement bénévole ou associatif, un nouvel ancrage dans sa féminité ou sa masculinité, le déploiement de son potentiel érotique... 

Vivre nous confronte aussi au risque d'oser et d'aimer, au risque de se tromper et de perdre l'objet de son amour. L'amour nous met en mouvement, en tant qu'être désirant tourné vers l'autre. A notre époque qui valorise la toute-puissance de l'autonomie du sujet et de l'individualisme, le sentiment amoureux nous rappelle que nous sommes des êtres de liens, connectés par la relation.

Chacun et chacune sera libre de faire vivre cette relation, de l'habiter et d'en faire une source de vie pour cette nouvelle année...

Muriel Beaujean


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.